nos numéros qui sommes nous nos articles les événements Bolly&Co Awards
BOLLY&CO
votre magazine sur l'univers du cinéma indien depuis 2010 !

Lumière sur : Huma Qureshi.

A 27 ans, l’actrice fait une belle entrée dans l’industrie du cinéma Indien. Entre ses débuts de Gangster of Wasseypur et ses projets avec des acteurs tels que Madhuri Dixit ou Irfan Khan, Huma Qureshi se lance dans une carrière dans le cinéma avec un grand train de retard par rapport à ses rivales. Mais rien n’arrête cette brune dont les critiques ne tarie pas d’éloges. Lumière sur une nouvelle venue au gros potentiel…


Qui est-ce ? : Née en 1986 à Delhi, Huma Qureshi commence d’abord par travailler en tant que comédienne avant de se plonger dans le cinéma. Elle tente les auditions d’un film « Junction » qui ne voit jamais le jour. Peu après c'est un pur hasard qui va la conduire à tourner pour Anurag Kashyap. En effet, alors qu’elle va à Mumbai pour signer un contrat de deux ans avec l’Hindustan Unilever pour apparaître dans des publicités, le réalisateur la remarque. En pleine promo pour Samsung il décide de la faire signer pour son prochain film : Gangster of Wasseypu.
« Je n'ai jamais pensé qu'un jour j'irais à Mumbai ou que je deviendrais actrice. Mais un jour mon ami m'appelle pour les auditions d'un film qui s'appelait « Junction », ça m'a fait réfléchir. Malheureusement le film n'a jamais vu le jour. »
Elle débute dans le rôle de : Mohsina dans les deux parties de Gangster of Wasseypur. L’objet de convoitise de Faizal Khan. Dans la deuxième partie du film, elle est mariée à celui-ci. Voici comment Huma décrit ce rôle : « Mohsina essaye de copier tout ce qu'elle voit au cinéma, mais à sa façon. Elle est très influencé par Bollywood. » La première du film aura lieu lors du 65ème festival de Cannes et elle reçoit beaucoup de bonne critique pour son rôle. Ses performances lui valent la nomination du meilleur second-rôle féminin et meilleur début féminin. Elle remporte deux trophées : « Most Entertaining Actor (Film) Debut – Female » (l’actrice au début le plus divertissant.) des BIG Star Entertainnements Awards et remporte aussi le « most promising newcomer – female » (La plus prometteuses des nouvelles venues.) pour la cérémonie des South Asian Rising Star Film Awards. Et sa filmographie dans tout ça ? Tout d’abord, elle passe une audition pour le film Billa II, face à 700 candidates. Elle obtient le rôle, mais laisse tomber le projet quand celui-ci est reporté.
Je n'ai aucun regret. J'aurais aimé que cela marche, mais ça n'a pas été le cas. Je ne suis pas quelqu'un qui s'assoit et se lamente quand de mauvaises choses arrivent. J'ai été approché pour d'autres films du sud, mais aucun rôle n'étaient ce que je recherchais.
L’actrice a ensuite tourné dans un petit film : Sujata. Sa performance lui permet de recevoir une mention spéciale en 2012 lors des Indian Film Festival of Los Angeles. En 2012 on la voit à l’écran pour les deux parties du film Gangster of Wasseypur. La même année elle joue le rôle d’Harman dans Luv Shuv Tey Chicken Khurana et fait un item number dans le film Trishna. Son rôle dans Luv Shuv Tey Chicken Khurana sera apprécié, mais le film fait un flop au box-office. En 2013 en apparaît au côté d’Emraan Hashmi dans Ek Thi Daayan. Deux autres films sont à prévoir : D Day (au côté d’Irfan Khan) et Dedh Ishqiya. (avec Madhuri Dixit, Naseeruddin Shah et Arshad Warsi)

Des infos en plus ? Outre le fait que les médias indiens considèrent l’actrice comme une vraie perle rare, celle-ci été déjà lié au cinéma. Son père est peut-être restaurateur à Delhi, mais son petit-frère Saqib Saleem est déjà dans l’industrie depuis 2011. A cette époque il joue le rôle principal dans la comédie romantique Mujhse Fraaandship Karoge qui fut un véritable succès au niveau des critiques. Cette année on le retrouve dans Mere Dad Ki maruti (le film a reçu de bonnes critiques) mais aussi dans l’un des petits films de Bombay Talkies.