Bolly&Co Magazine: interview - Waheeda Rehman par Sonam Kapoor
nos numéros qui sommes nous nos articles les événements Bolly&Co Awards
BOLLY&CO
votre magazine sur l'univers du cinéma indien depuis 2010 !

interview - Waheeda Rehman par Sonam Kapoor

L'actrice Sonam Kapoor devient journaliste le temps d'une interview avec la grande Waheeda Rehman sur la façon dont le cinéma à évoluer depuis l'âge d'or. L'interview a été retranscrite en anglais via Hindustan Times. A savoir pour ceux qui l'ignoraient : Waheeda Rehman est une actrice très connue qui a fait parler d'elle entre les années 50 et 70 pour avoir joué dans des films à fort succès et acclamés par la critique. Elle fait partie des actrices de l'âge d'or du cinéma indien. Elle est considérée comme une véritable légende. Elle a repris sa carrière au début des années 2002 et continue encore de jouer.





Sonam : Quel est la principale différence que vous avez noté durant toutes ces années.
Waheeda Rehman : Il y a eu beaucoup de changement. Avant il n'y avait pas de script. Les dialogues nous été donné le jour-même. Il n'y avait pas de salle pour le maquillage approprié. C'était horrible. Une fois qu'on arrivait sur le tournage on restait là jusqu'à la pause déjeuner, on allait manger puis on repart sur le tournage. Dans ce processus, nous avions l'habitude de nous lier très vite. Chacun utilisait la pause pour parler d'histoires de nos enfances, du dernier film où on a tourné, de ci et de ça. Quand je suis revenu pour Om Jai Jagdish, j'ai trouvé beaucoup de différence sur le plateau. Beaucoup trop de téléphone mobile. Après chaque prise, chacun aller à son van...
Ce n'était pas vraiment comme ça dans Delhi 6.
Non, je l'avais dit à Rakeysh (Omprakash Mehra, le réalisateur) que je venais d'un autre temps. J'ai dû mal quand il y a trop de gens, trop de portable et tout ça.
Qui est votre acteur préféré de votre temps et de celui d'aujourd'hui ?
Dilip Kumar et ensuite Amitabh Bachchan. Il y a un grand écart entre eux deux. Et maintenant, tu ne vas pas me croire, mais je suis une fan de ton père. (Anil Kapoor).
C'est cool ! Mais je pense qu'il y a quand même une autre génération après lui aussi.
Eh bien, je vais dire Aamir Khan.
Il y a aussi une génération après Aamir Khan.
Laquelle ?
Aujourd'hui il y a Imran Khan, Ranbir Kapoor...
Oh oui, j'aime les deux.
Et parmi les héroïnes d'hier et d'aujourd'hui ?
Cette fois j'ai Nargis et Nutan et après j'ai adoré Madhuri Dixit. Maintenant, je vous aime bien.
Merci ! Je continue de dire qu'à l'époque de l'âge d'or du cinéma, quand il y avait des films pour guider comme Pyasa, Kagaz Ke Phool ou Saraswatichandra, Sujata, Bandini et plein d'autres, tous ces films ont été réalisés par les plus grands cinéastes de l'époque et ils avaient comme personnages des femmes fortes. Si on me demande quel personnage je rêverais de jouer, je dirais Rosie de Guide parce qu'elle est authentique. C'est une héroïne, mais avec ses forces et ses faiblesses. Pensez-vous qu'on puisse trouver ce genre de rôle maintenant ?
Maintenant, oui. Mais il y a deux ans, les filles n'avaient rien des statues qu'elles ont actuellement. Elles ne pouvaient rien faire à part être belle, mince et bien habiller. Il n'y avait pas de contribution pour tout. C'est triste. Mais maintenant, je pense que cette tendance est en train de changer. Maintenant, vous devez avoir un sujet et les réalisateurs n'en avaient pas de super avant alors ils ne pouvaient rien faire.


Je suis totalement d'accord. J'ai joué dans Sawaariya, Aisha, Delhi 6, I hate Luv Stories et puis j'ai pris un an et demi pour prendre mon temps et changer la façon dont je choisissais mes films. Ce qui se passe aujourd'hui c'est qu'on doit travailler avec nos co-stars et non les réalisateurs. Alors qu'avant, on travaillait plus avec le réalisateur. Vous pourriez dire que je vais travailler avec Satyajit Ray, Raj Kapoor, Vijayanand ou Guru Dutt, mais ce n'est pas le cas.
En fait, ce qui s'est passé, c'est que lorsque Amitabh (Bachchan) a commencé à travailler, les gens avaient envie de travailler avec lui parce qu'il était quelqu'un en qui ont pouvé avoir facilement confiance. On savait qu'il pouvait le faire. Donc tout le monde à commencer à le payer plus pour l'avoir. La musique et les actrices sont arrivées après lui.
Qu'en est-il du succès, Mon père m'a dit que durant son temps, vous ne saviez jamais si le film allait être un succès ou non et que vous deviez juste aller de l'avant jusqu'au prochain projet. Maintenant à cause des médias, l'exposition est différente, non ? Qu'en pensez-vous ? Le succès était-il à l'opposer de votre époque ?
Surement ! Et maintenant, je vois que dans votre génération, la concurrence est terrible. A l'époque avec Rekha et Hema (Malini) voir pendant le temps de Madhuri (Dixit) à partir du moment où vous êtes un acteur établis, Cela n'a pas d'importance si le film se vend ou non. Vous iriez à votre prochain film sans attendre vendredi ou samedi. Aussi, ce qui arrive, c'est que les acteurs de la télévision deviennent des stars du cinéma aussi.
Ma tante a été Miss Inde, mais elle n’est jamais devenue actrice. Pour elle, c’était juste amusant.
Maintenant, l’argent est aussi devenu un facteur important. Vous êtes payé en roupies.
Les actrices ne sont pas tant payées que ça.
Mais vous pouvez aller jusqu’au crores. Maintenant vous faites le show, il y a tellement de cérémonie de récompense où vous pouvez danser.
C’est une énorme exposition.
Allumez la télévision et vous y êtes. Lissez les journaux et vous y êtes. En fait, même si vous allez à une cérémonie de récompense, on vous verra danser.
Pensez-vous que les récompenses ont perdu leur charme ?
Ils l’ont. A notre époque, si votre performance est bonne, vous obteniez une récompense. Maintenant, si vous vous habillez bien vous l’obtenez ! La mieux habillé, le meilleur couple de l’année et d’autres récompenses sont là maintenant…
Est-ce que la célébrité a changé ?
C’est toujours la même. La façon dont on regardait la célébrité était à l’époque devrait être la même ici.
Un film que vous avez fait et que vous pourriez revoir à l'écran et quelle actrice pourrait reprendre votre rôle.
Guide pourrait être refait. On m'a demandé à plusieurs reprises. Il doit être refait, car il est pertinent, même pour aujourd'hui. Ranbir pourrait jouer le rôle de Dev Anand. Vous pourriez très bien jouer mon rôle, mais vous devrez travailler dur et Victor Banerjee pourrait faire le rôle de Marco.
Si une biopic est faite sur vous, qui serait la personne idéale pour écrire l'histoire et réaliser le film ?
Je pense Rakeysh Omprakash Mehra, parce qu'il me connait aussi bien professionnellement que personnellement. J'ai fait deux films avec lui, avec ça change tout.
Dites-moi quels cinéastes vous admirez...
Rakeysh, Raju (Hirani), Karan Johar et Sanjay Leela Bhansali.
Quels sont les films que vous avez aimés dernièrement ?
3 idiots, Delhi 6, Rang De Basanti, Hum Dil de Chupke Sanam et Kal ho Na HO. J'ai aussi regardé Gangs of Wasseypur.