nos numéros qui sommes nous nos articles les événements Bolly&Co Awards
BOLLY&CO
votre magazine sur l'univers du cinéma indien depuis 2010 !

Ces victoires que je ne comprends pas...

Puisque c'est les Bolly&Co Awards, notre rédactrice Asmae vous fait un retour sur les 10 victoires lors des Filmfare Awards qu'elle ne comprends pas...
C
CINÉMA
Ces victoires
que je ne comprends pas...
mots par Asmae Benmansour
Tous les ans, les industries cinématographiques indiennes se livrent au jeu des cérémonies de récompenses venant primer les « meilleures » performances des 12 derniers mois. Parmi les nombreuses cérémonies en question, la plus prestigieuse (si l'on exclue les National Awards) reste celle des Filmfare Awards et de son pendant dravidien, les South Filmfare Awards.
Sauf que parfois, le palmarès peut surprendre, voire carrément indigner les fans ! Ainsi, j'ai décidé d'établir le TOP 10 des victoires qui, à mes yeux, sont les plus contestables dans l'histoire des Filmfare Awards, du nord comme du sud. Évidemment, ce classement est purement subjectif et n'implique que mon regard et ma sensibilité. A vous de partager votre avis !
#1
Shruti Haasan pour Race Gurram
(Meilleure Actrice – 2014)


Incompréhensible ! Le rôle de Shruti est tout bonnement décoratif dans ce masala télougou des plus oubliables, dans lequel sa présence se limite aux séquences chantées ! Face à elle, Samantha Ruth Prabhu était davantage légitime pour prétendre à ce prix en campant un double-rôle dans le drame familial Manam. Surtout, je m'insurge contre l'ignorance dont a fait l'objet le brillant métrage Naa Bangaaru Talli, sorti en 2014. Nommé dans aucune catégorie, il va donc sans dire que j'aurais bien vu l'excellente Anjali Patil remporter le trophée de la Meilleure Actrice à la place de Shruti !



#2
Hrithik Roshan pour Dhoom 2
(Meilleur Acteur – 2006)


Déjà, Dhoom 2 n'est pas la meilleure prestation de Hrithik, bien plus convaincant dans Krrish, sorti la même année. Mais plus encore, l'an 2006 a été riche en belles performances masculines, de Shahrukh Khan dans Don à Aamir Khan dans Rang De Basanti, en passant par Sanjay Dutt pour Lage Raho Munnabhai. Du coup, voir Duggu l'emporter pour un film d'action somme toute fort sympathique mais loin de briller par le jeu de ses acteurs, c'est tout de même un peu douteux !



#3
Sooraj Pancholi pour Hero
(Meilleur Espoir Masculin – 2015)


Comment ça ?! Parce que franchement, je n'ai rien trouvé de transcendant à Sooraj dans ce masala romantique des plus consensuel que Salman Khan lui a gentiment offert sur un plateau, dans sa grandeur d'âme... La même année, il y avait un petit nouveau incroyable dans un film beaucoup plus poignant : Vicky Kaushal, excellent dans Masaan.



#4
Mahesh Babu pour Srimanthudu
(Meilleur Acteur – 2015)


Je n'ai pas compris. Mahesh Babu est certes une grande vedette du cinéma télougou, mais Srimanthudu reste dans la lignée de ses précédentes prestations dans Dookudu et Businessman. Surtout, face à lui était nommé Prabhas, démentiel dans Baahubali. Alors effectivement, le film en lui-même est marquant par son esthétique et son casting de première classe, mais je considère tout de même que c'est Prabhas qui a porté ce projet à bout de bras avec une aisance remarquable. Selon moi, il aurait largement mérité d'être récompensé.



#5
Shahrukh Khan pour Dil To Pagal Hai
(Meilleur Acteur – 1997)


Si le film reste un classique dans le registre romantique, je doute cependant qu'il s'agisse de la prestation la plus marquante de Shahrukh Khan dans ce registre, que j'ai trouvé bien plus prenant dans Dilwale Dulhania Le Jayenge ou encore Kuch Kuch Hota Hai. Surtout, cette victoire est questionnante dans la mesure où l'excellent Anil Kapoor était également pressenti pour le traumatisant Virasat. Et si Anil recevra le prix du jury pour ce rôle, il reste que Sunny Deol ou encore Kamal Haasan auraient bien plus mérité cette distinction pour leurs contributions aux films Border et Chachi 420 respectivement.



#6
Deepika Padukone pour Piku
(Meilleure Actrice – 2015)


Si le jeu de Deepika reste louable dans ce petit film de Shoojit Sircar, on reste loin de la performance d'acteur mémorable quand on voit que la jeune femme reste grandement soutenue par un casting magistral à ses côtés, à savoir Amitabh Bachchan et Irrfan Khan. Parmi les autres nommées, Anushka Sharma était selon moi la plus méritante pour NH10, un film déroutant qu'elle porte sur ses seules épaules. Je me suis également indignée face à l'absence totale de nomination pour Richa Chadda et Kalki Koechlin, pour Masaan et Margarita with a Straw respectivement.



#7
Kajol pour La Famille Indienne
(Meilleure Actrice – 2001)


Bien que Kajol soit mon actrice favorite, il reste tout de même indéniable que, cette année-là, d'autres comédiennes auraient été de plus légitimes lauréates qu'elle. En effet, bien qu'elle était touchante dans la peau de la sincère Anjali, Tabu était spectaculaire dans Chandni Bar pour lequel je l'aurais bien vu remporter ce prix à la place de Kajol.



#8
Hrithik Roshan pour Jodhaa Akbar
(Meilleur Acteur – 2008)


Cela va sans dire, la prestation de Duggu est impeccable dans la peau de l'empereur Akbar dans cette fresque grandiose d'Ashutosh Gowariker. L'acteur est justement impérial dans ce métrage foncièrement romantique face à la belle Aishwarya Rai Bachchan. Pourtant, j'avoue que cette année-là, un acteur m'a davantage marqué. Il s'agit d'Aamir Khan. Je n'avais effectivement jamais été autant saisie et bouleversée par une performance avant de le découvrir dans le thriller psychologique Ghajini, dans lequel Aamir et tout simplement exceptionnel. Et si cela n'enlève rien au travail honnête de Hrithik dans Jodhaa Akbar, j'aurais davantage vu Aamir Khan remporter le prix du Meilleur Acteur tant il m'a cueillie dans cette œuvre troublante.



#9
Ranbir Kapoor pour
Wake Up Sid, Ajab Prem Ki Ghazab Kahani & Rocket Singh – Salesman of the Year
(Meilleur Acteur selon la critique – 2009)


Si la performance masculine la plus marquante de l'année reste celle d'Amitabh Bachchan dans Paa, il n'en demeure pas moins que Shahid Kapoor s'est littéralement révélé la même année dans le complexe, film d'action dans lequel il incarne avec brio des frères jumeaux que tout oppose. Et si la plupart des autres cérémonies ont sacré Shahid, les Filmfare Awards lui préféreront l'enfant chéri de l'Inde Ranbir qui, malgré trois films sympathiques, n'est pourtant pas parvenu à livrer une prestation du calibre de celle de Shahid dans Kaminey. Une victoire incompréhensible, selon moi.



#10
Hrithik Roshan pour Kaho Naa... Pyaar Hai
(Meilleur Acteur – 2000)


Vous allez vous dire que j'ai une dent contre ce pauvre Duggu, mais il n'en est rien ! Au contraire, je considère que l'année 2000 était la sienne avec 3 films ayant remporté toutes les faveurs du public. Et c'est pour ça que je conteste sa victoire pour Kaho Naa... Pyaar Hai tant il aurait plutôt mérité d'être sacrée pour sa prestation dans Mission Kashmir, pour laquelle il n'a même pas été nommé !