Bolly&Co Magazine: Madhuri Dixit, ses danses mythiques...
nos numéros qui sommes nous nos articles les événements Bolly&Co Awards
BOLLY&CO
votre magazine sur l'univers du cinéma indien depuis 2010 !

Madhuri Dixit, ses danses mythiques...

C’est de notoriété publique. Mais du coup, comment lui consacrer un numéro sans évoquer ses séquences dansées les plus emblématiques. Autant vous le dire tout de suite, choisir a été cornélien. Avec un article qui devait...
M
MAGAZINE


Madhuri Dixit,
ses danses mythiques

mots par ASMAE BENMANSOUR

Madhuri est une danseuse d’exception.

C’est de notoriété publique. Mais du coup, comment lui consacrer un numéro sans évoquer ses séquences dansées les plus emblématiques. Autant vous le dire tout de suite, choisir a été cornélien. Avec un article qui devait ne comporter que 5 titres, je me retrouve à en évoquer 8. Car tout ce que Madhuri touche semble se transformer en or. Chacune de ses danses possède ce supplément d’âme qui la rend incontournable. De « Are Re Are » dans Dil To Pagal Hai à « Maar Dala » dans Devdas, Madhuri Dixit fait partie des rares grandes dames à avoir su allier la comédie à l’exercice périlleux de la scène chorégraphiée. Car il faut à la fois rester dans la peau de son personnage tout en assurant ses pas sur le plan technique.

MAIS POUR LA ‘DHAK DHAK GIRL’, AUTANT DIRE QUE C’EST DU GÂTEAU !




Ek Do Teen
DE TEZAAB (1988)
Cette séquence musicale enjouée est la représentation de l’innocence de son héroïne. Entourée d’hommes qui la lorgnent avec perversion, Mohini danse de tout son cœur et sans arrière-pensée malsaine. Elle n’est pas là pour séduire, mais pour s’exprimer. Mohini, c’est la jeunesse, et ce numéro musical devenu culte le prouve parfaitement.






Choli Ke Peeche
DE KHALNAYAK (1993)
Titre subversif à double-sens, « Choli Ke Peeche » fait tout de même office de référence dans la carrière de Madhuri, qui brise son image lisse et enfantine avec cet item number sexy et lancinant.






Didi Tera Devar Deewana
DE HUM AAPKE HAIN KOUN (1994)
Joviale et ludique, cette séquence musicale est avant tout un grand numéro de comédie pour la jeune femme, qui joue avec son visage très expressif pour taquiner le personnage de Salman Khan. Dans « Didi Tera Devar Deewana », Madhuri Dixit revient à un univers très enlevé et à son image d’attendrissante femme-enfant.






Akhiyaan Milaoon Kabhi
DE RAJA (1995)
La chorégraphie est ici moins technique et s’appuie plutôt sur l’extrême expressivité de Madhuri, qui grimace et s’amuse sur cette danse qui ne se prend pas au sérieux.






Key Sera Sera
DE PUKAR (2000)
« Key Sera Sera » est d’abord l’un des titres les plus efficaces sur lesquels Madhuri ait dansé. Sophistiquée et moderne, cette chorégraphie dansée constitue l’un des essais les plus laborieux de la carrière de la star car très éloigné de son style qu’est le kathak.






Kahe Chhed Mohe
DE DEVDAS (2002)
Exercice de kathak pur, ce morceau donne à voir Madhuri en enivrante poétesse qui séduit avec ce qu’il faut de nuance et d’élégance. « Kahe Chhed Mohe » vient illustrer une femme consciente de ses charmes, qui s’assume sans s’exhiber.






Aaja Nachle
DE AAJA NACHLE (2007)
Retour aux sources pour la reine du kathak, cette danse enflammée la met formidablement en lumière dans un style flamboyant. Si le film en lui-même n’a pas fait d’étincelle, le grand retour de Madhuri Dixit restera une réussite tant il a été marqué par cette séquence.






Ghagra
DE YEH JAWAANI HAI DEEWANI (2013)
Niché entre la subversion de « Choli Ke Peeche » et la grâce mesurée de « Kahe Chhed Mohe », « Ghagra » bénéficie d’un rythme plus soutenu qui reste en tête. Avec ce morceau, Madhuri montre au passage qu’elle n’a littéralement pas pris une ride et que son aura unique opère toujours la même magie sur le spectateur.