Bolly&Co Magazine: TOP 10 des preuves que 2008 était une année extraordinaire pour Bollywood !
nos numéros qui sommes nous nos articles les événements Bolly&Co Awards
BOLLY&CO
votre magazine sur l'univers du cinéma indien depuis 2010 !

TOP 10 des preuves que 2008 était une année extraordinaire pour Bollywood !

CINÉMA
TOP 10 des preuves que 2008 était
une année extraordinaire pour Bollywood !
mots par Asmae Benmansour
Prenons un coup de vieux tous en chœur ! Car oui, cela fait 10 ans que nous avons vécu l’une des années les plus fastes de l’industrie cinématographique hindi. Je vous propose donc de revenir sur 10 raisons qui font de l’an 2008 l’un des meilleurs crus pour le cinéma de Bollywood…


#10

Parce qu’on a pu baver sur la garde-robe
d’Aishwarya Rai dans Jodhaa Akbar !


Et pas que ! Le film en lui-même est une véritable réussite. L’alchimie entre Aishwarya et son partenaire Hrithik Roshan est imparable, la bande-son d’A.R. Rahman est un bijou (en particulier « In Lamhon Ke Daman Mein » qui met incroyablement en valeur le timbre de Sonu Nigam). Quant à la réalisation d’Ashutosh Gowariker, que dire si ce n’est qu’il s’agit sans aucun doute de son œuvre la plus captivante visuellement ?





#9

Parce que c’était l’année des romcom légères !

On a kiffé les comédies romantiques qui nous étaient proposées, de l’encensé Jaane Tu Ya Jaane Na (si vous me dites qu’Imran et Genelia ne sont pas trop mignons ensemble, c’est que votre cœur est passé au mixeur !) au sous-valorisé Bachna Ae Haseeno (oui, surtout l’histoire attendrissante de Mahi, campée par la formidable Minissha Lamba), en passant par le décrié Kismat Konnection (car comment peut-on résister au combo Shahid/Vidya ?). Bref, c’était l’année des love story trop mignonnes et qui ont le bon goût de finir bien !





#8

Parce qu’on a découvert cette perle !

Oui, c’est à la fin de l’an 2008 que la désormais incontournable Anushka Sharma faisait ses débuts au cinéma. Sans aucune expérience dans la comédie, cette jeune fille d’alors 20 ans a marqué les esprits dans l’un des meilleurs métrages de l’année, et à ce propos…





#7

Parce qu’on a retrouvé notre ‘Indian Lover’
préféré au sommet de son art !


En effet, notre cher Shahrukh Khan nous est revenu en héros romantique, et il ne nous a pas déçues ! Dans la peau de Surinder Sahni, cet homme ordinaire qui tente de vivre une histoire d’amour hors du commun, l’acteur est aussi séduisant qu’attachant ! Et son duo avec la délicieuse Anushka Sharma fonctionne à merveille. Vous l’aurez deviné, Rab Ne Bana Di Jodi est l’un des films qu’il ne fallait pas manquer en 2008 !





#6

Parce qu’on a frôlé la dépression nerveuse avec Ghajini !

Et je vous entends dire d’ici « et en quoi c’est une bonne chose ? ». Tout simplement parce que le film est une tuerie ! C’est d’ailleurs à mes yeux l’un des meilleurs thrillers de tous les cinémas indiens ! Aamir Khan y est démentiel, magnifiquement accompagné par la pétillante Asin Thottumkal. La bande-originale est magistrale, et on la doit de nouveau au fameux Maître (pas Gims, merci) A.R. Rahman.





#5

Parce qu’on a eu droit à un OVNI.

Rock On !! fait partie de ces films que personne n'a vu venir, mais qui a su cueillir le public à sa sortie. Oui, parce qu’à la base, l’histoire d’une bande de potes qui monte un groupe de rock, ça sonne pas très Bollywood… Et bien, comme quoi ! Le résultat est impeccable, avec une distribution d’acteurs émergents menée par Farhan Akhtar dans son premier rôle et Arjun Rampal, franchement exceptionnel. Les chansons nous emportent et donnent encore plus de corps au propos de l’œuvre. Bref, encore une pépite !





#4

Parce qu’on s’est laissés charmer
par la voix de miel d’Atif Aslam.


Le chanteur pakistanais a effectivement posé son timbre sur les deux titres romantiques de l’année : « Bakhuda Tumhi Ho » de Kismat Konnection mais surtout « Pehli Nazar Mein » de Race. L’artiste prouvait ainsi à quel point il était doué pour nous réchauffer le cœur et est depuis devenu l’un des chanteurs de référence de l’industrie hindi.





#3

Parce qu’on nous a livré l’une
des meilleures comédies de tout Bollywood !


Dostana est effectivement succulent ! Drôle, fabuleusement écrit et s’appuyant sur une distribution du tonnerre, cette production sexy et moderne de Karan Johar n’a pas pris une ride ! La révélation du film s’appelle Abhishek Bachchan, qui sort de son carcan de gros dur pour ce rôle léger et plein de fantaisie. Boman Irani et Kirron Kher sont également prodigieux dans des personnages hauts en couleurs. C’est enlevé, frais et hilarant ! Bref, le bonheur !





#2

Parce que les petits films ont
commencé à faire leur place.


C’est vraiment l’année durant laquelle les œuvres à petit budget ont réellement marqué le public. De Mumbai Meri Jaan (avec R. Madhavan et Soha Ali Khan) à The Last Lear (avec Amitabh Bachchan et Preity Zinta), en passant par Tahaan (avec Anupam Kher et Sarika) et A Wednesday (avec Naseeruddin Shah et Jimmy Shergill), Bollywood s’est ouvert à ces métrages modestes mais véhiculant de profonds messages.





#1

Parce que la musique de cette année était géniale !

J’ai évoqué quelques exemples précédemment mais soyons clairs : l’année 2008 a été excellente pour les bandes-originales. Les albums de Rab Ne Bana Di Jodi (« Tujh Mein Rab Dikhta Hai »), de Jannat (« Zara Si »), de Tashan (« Falak Tak »), de Fashion (« Kuch Khaas »), de Singh In Kinng (« Teri Ore ») ou encore de Yuvvraaj (« Tu Muskura ») ont fait le sel de ces 12 mois. Alors si la disette artistique de 2018 vous fait de la peine, faites un bon en arrière de 10 ans pour redécouvrir ce que Bollywood produisait de grandiose.