Bolly&Co Magazine: Liste des vœux au Père Noël
nos numéros qui sommes nous nos articles les événements Bolly&Co Awards
BOLLY&CO
votre magazine sur l'univers du cinéma indien depuis 2010 !

Liste des vœux au Père Noël



CINÉMA

Liste des vœux au Père Noël
mots par Asmae Benmansour

Les amis ! A l'approche des fêtes de Noël, nous avons quelques demandes à formuler, en espérant qu'elles soient au rendez-vous sous le sapin ! Voici donc la liste de Noël de l'équipe Bolly&Co !



1. Que Sanjay Leela Bhansali cesse de ne miser QUE sur la qualité visuelle de ses réalisations, en investissant également la qualité de son scénario, comme il a su le faire à une époque avec Blac et Guzaarish, notamment.

2. Qu’on arrête de s’en prendre à Priyanka Chopra juste parce qu’elle a réussi en dehors de l’Inde ! Et qu’elle revienne en force à Bollywood avec The Sky Is Pink, en en profitant pour faire taire les mauvaises langues qui disaient d’elle qu’elle a oublié d’où elle venait !

3. Que Ishaan Khatter ait droit à des rôles de qualité après son année 2018 formidable grâce aux métrages Beyond The Clouds et Dhadak !

4. Que Hrithik Roshan se détache de son père Rakesh, producteur récurrent de ses métrages, pour nous proposer un rôle démentiel avec des prestations magistrales comme Guzaarish ou encore Jodhaa Akbar.

5. Que le culte de la blancheur s'arrête. Konkona Sen Sharma, Nandita Das, Priya Anand ou encore Aishwarya Rajesh sont aussi belles qu'Aishwarya Rai Bachchan, Madhuri Dixit ou encore Katrina Kaif.

6. Que Preity Zinta signe de nouveaux projets qui soient bien plus concluants que le piteux Bhaiaji Superhit !

7. Que Aamir Khan revienne avec un projet toujours plus pertinent après l’accueil mitigé (et assez injuste) de Thugs of Hindostan.

8. Que Deepika Padukone nous fasse oublier son allure de mannequin en campant un rôle vraiment novateur. On la verrait bien dans un film tel que La Saison des Femmes ou encore Vaagai Sooda Vaa.

9. Que Shahrukh Khan intègre son âge et revienne avec le rôle de la maturité. Certes, il a basé une partie de sa carrière sur son image de gendre idéal mais, à 53 ans, n’est-il pas temps pour lui de faire des choix plus audacieux ? Qu’il prenne exemple sur Amitabh Bachchan qui, à 76 ans, n’a jamais été prolifique et surtout aussi juste.

10. Que Akshay Kumar continue sur sa lancée, il nous régale avec ses choix artistiques !

11. Que les remakes ne soient pas initiés uniquement dans le but de générer du fric ! Parce qu’un remake peut avoir du sens s’il vient sublimer l’œuvre d’origine, ou s’il aborde son histoire sous un angle neuf. Hichki est la preuve qu’on peut adapter une histoire en lui insufflant ce qu’il faut de sincérité et d’originalité pour ne pas tomber dans la redondance. Mais les remakes stricto-sensu par contre, il faut arrêter !

12. Que Parineeti Chopra se réveille en signant un métrage qui nous mettra une claque, loin de ses rôles oubliables de ces dernières années.

13. Que les médias arrêtent de nous vendre Kangana Ranaut comme l'initiatrice d'un cinéma indien porté par les femmes. Avant elle, de nombreuses actrices ont incarné des rôles féminins mémorables comme Shabana Azmi, Smita Patil, Seema Biswas, Tabu, Rani Mukerji ou encore Vidya Balan !

14. Que les médias arrêtent de surmédiatiser certaines personnalités au détriment d’autres. L’industrie indienne est d’une richesse inégalée, alors pourquoi avons-nous l’impression de toujours voir les mêmes têtes ?

15. Que Nushrat Bharucha explose enfin ! Malgré son talent incontestable, elle a dû attendre le succès populaire de Sonu Ke Titu Ki Sweety pour réellement se faire remarquer par les producteurs.
Nous sommes ravies de la voir enfin sollicitée pour des projets qui soient à la hauteur de son indéniable potentiel.

16. Que Nazriya continue à faire du cinéma ! Elle revenait avec brio dans Koode et doit absolument poursuivre dans cette voie ! Elle nous a terriblement manqué.

17. Que davantage de films malayalam sortent en salles françaises ou soient disponibles sur des plateformes telles que Netflix. C'est une industrie fascinante qui n'a de cesse de se renouveler. Et ça, on adhère !

18. Même remarque pour le cinéma punjabi qui n’a de cesse de grandir et de gagner en pertinence (Sajjan Singh Rangroot, Qismat) : on veut en voir davantage !

19. Que Vidya Balan bénéficie de la reconnaissance qu'elle mérite. Si tous ses récents films sont inégaux en termes de qualité (on a quand même adoré Tumhari Sulu), l'actrice continue de surprendre et ne tombe jamais dans la facilité. Pour toutes les comédiennes de la jeune génération : prenez des notes !

20. Que les compositeurs cessent de caser ce pauvre Arijit Singh dans toutes leurs bandes-originales. Oui, son timbre de voix est magnifique ! Mais il y a tant de chanteurs talentueux en Inde, pourquoi faire appel aux mêmes artistes ?!

21. Que des spécialistes des effets spéciaux s'implantent en Inde. On a constaté un pas en avant prometteur avec le diptyque Baahubali, mais il y a encore du travail !

22. Que Vijay Deverakonda continue sur sa lancée car depuis le succès mérité d’Arjun Reddy, plus rien ne semble l’arrêter !

23. Que les acteurs (et encore plus les actrices) s’autorisent davantage à parler de leurs idylles et de ne plus en faire un tabou. Varun Dhawan et Arjun Kapoor ont ouvert la voie en officialisant avec leurs compagnes respectives (Natasha Dalal pour l’un et Malaika Arora pour l’autre). Et les récents mariages de Deepika Padukone et Priyanka Chopra doivent les conforter dans l’idée que ça n’aura plus d’incidence négative sur leur carrière.

24. Que Sonakshi Sinha arrête les frais. Depuis Lootera (sorti en 2013), chacun de ses films est une cruelle déception. Non seulement les œuvres sont en elles-mêmes oubliables, mais le jeu de Sonakshi est d’une vacuité affligeante. Non, vraiment, il faut arrêter…

25. Que Salman Khan retrouve ses esprits ! On pensait sincèrement avoir retrouvé l’intéressant interprète avec Bajrangi Bhaijaan, Sultan et même Tubelight (dont l’accueil négatif est selon moi excessif). Mais vraiment, qu’est-ce qui lui a pris de faire le guignol dans Race 3 ? Il est temps qu’il ne revienne au top de sa forme et qu’il oublie son carcan de Monsieur Muscles.

26. Justement, que John Abraham nous explique ses choix cinématographiques car, sincèrement, on a l’impression que tous ses rôles se ressemblent depuis quelques années. Où est passé l’acteur polyvalent, à la fois sensible dans Salaam-E-Ishq, engagé dans Water, psychédélique dans No Smoking, hilarant dans Dostana, tendre dans Jhootha Hi Sahi et bouleversant dans New York ? Il s’est perdu en chemin ?

27. Que les films indiens continuent de sortir en France, grâce à votre aide ! En ce sens, n'hésitez pas à être bénévole pour le COLLECTIF BOLLYCINE !

28. Que Bolly&Co atteigne les 7000 fans ?!