BOLLY&CO
votre magazine sur l'univers du cinéma indien depuis 2010 !
Magazine Critiques Cinéma Télévision Musique Interviews FestivalsBolly&Co awards

Playlist Jazz Rétro

Mardi 30 avril 2019 / mots par Asmae Benmansour

La musique indienne n'est pas linéaire, ni systématiquement marquée par sa propre culture. Au contraire, les influences et emprunts à des univers musicaux différents sont à soulever dans les chansons indiennes d'hier et d'aujourd'hui. Ici, nous revenons sur quelques exemples de morceaux indiens dont le style, le ton ou l'orchestration sont saupoudrés de teintes de jazz et de mélodie rétro...






1.

« Muskaanein Jhooti Hai » de Talaash (2012)

Cette composition de Ram Sapath marque parle la voix typiquement jazzy de Suman Srinath. Tout cela sublimé par l’attitude séductrice de la belle Kareena Kapoor Khan.





2.

« Vachari » de Jasmine Sandlas (2017)

La star de la scène ‘urban desi’ se sort littéralement de sa zone de confort avec ce titre suave et envoûtant, prouvant que son timbre sied à tous les univers musicaux.





3.

« Dhadaam Dhadaam » de Bombay Velvet (2015)

L’excellente Neeti Mohan déploie son grain de voix avec une force qu’on ne lui connaissait pas sur ce titre empreint de tristesse sur une musique magistrale d’Amit Trivedi.





4.

« Tonight » de Luv Ka The End (2011)

Titre enlevé aux faux airs de numéro de Broadway, Suman Sridhar retrouve Ram Sampath sur cette composition joviale et rêveuse protée à l’écran par la toute jeune Shraddha Kapoor.





5.

« You & Me » de Paanch Adhyay (2012)

Comment parler de jazz indien en passant à côté de l’icône du genre, Usha Uthup ? Pour la bande-son du film bengali Paanch Adhyay, elle délivre un titre aussi minimaliste qu’il n’est efficace, tout en anglais, dont le principal atout est le timbre chaleureux de son interprète d’exception.





6.

« Dhak Dhak Karne Laga » de Nautanki Saala (2013)

Véritable espoir de la scène jazz du sous-continent, Saba Azad reprend brillamment le cultissime morceau du film Beta, en se l’appropriant formidablement.





7.

« Girls Like To Swing » de Dil Dhadakne Do (2015)

Porté par l’incontournable Sunidhi Chauhan, « Girls Like To Swing » s’inscrit dans le genre du hot jazz, sur lequel s’exécute le classique charleston.





8.

« Bloody Hell » de Rangoon (2017)

Années 1940 obligent, « Bloody Hell » joue la carte de l’item number endiablé avec Kangana Ranaut. Sunidhi Chauhan apparaît également dans le clip de ce titre qu’elle interprète sans fausse note.





9.

« Dhinchak Zindagi » de My Friend Pinto (2011)

L’instrumentation d’Ajay-Atul comme la voix de Kunal Ganjawala donnent à ce morceau loufoque toute sa saveur.





10.

« Hawa Hawai » de Shaitan (2011)

Suman Sridhar reprend l’inénarrable titre « Hawa Hawaai » de Mr India en lui insufflant une atmosphère jazzy délicieuse.





11.

« Asalaam-e-Ishqum » de Gunday (2014)

Cette chanson est un typique numéro de cabaret, plus sophistiqué encore que ce qui se faisait dans les années 1970, avec ce côté sexy sublimé par l’instrumental rétro et puissant.





12.

« Calcutta Kiss » de Detective Byomkesh Bakshy (2015)

Saba Azad et son compagnon Imaad Shah posent leurs timbres sur ce titre très influencé par la musique des années folles, entre charleston et lindy hop. Le tout est magnifié par une chorégraphie magistralement exécutée par Lauren Gottlieb.





13.

« Dhoom Anthem » de Saba Azad (2013)

Comment reprendre une chanson culte et très marquée ‘pop’ pour en faire un morceau jazzy sexy et langoureux ? Saba Azad semble avoir la réponse lorsqu’elle réinterprète la chanson titre de la franchise Dhoom, si bien qu’on imaginerait bien sa version dans le prochain volet !





14.

« Kaisi Paheli Zindagani » de Parineeta (2005)

Sunidhi Chauhan signe un autre morceau dans ce registre avec cet item number pour la légende vivante Rekha.





15.

« Tum Mere Ho » de Aao Wish Karein (2009)

Entre jazz et bossa nova, cette ballade romantique profite du timbre de velours de Kunal Ganjawala et de l’habituée du genre Sunidhi Chauhan.





 


qui sommes-nous NOUS CONTACTER nos partenaires nos archives
Attention, ceci est un magazine à but non-lucratif ! Il n'existe aucune forme papier dans vos magasins de journaux ni aucun tarif d'abonnement payant. Le magazine est libre et gratuit sur le net. LES MEMBRES DE BOLLYANDCO NE SONT PAS DES PROFESSIONNELS. NOUS NOUS EXCUSONS PAR AVANCES DES FAUTES DE FRAPPE, DE GRAMMAIRE ET D'ORTHOGRAPHE. NOUS TENTONS DE FAIRE DE NOTRE MIEUX POUR QUE BOLLYANDCO VOUS SOIT AGRÉABLE AUTANT À VOIR QU'À LIRE ! MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION.
@ : bollyandcomagazine@gmail.com
2010 - 2019 © Bolly&Co