À lire : Une bonne épouse indienne, Meurtre dans un jardin indien et Jours de pluie à Madras

dimanche 1 novembre 2015
un peu de lecture livre inde france À chaque publication de notre magazine, nous regroupons trois ouvrages aux parfums d'Asie du Sud d'Est. Un moyen de découvrir l'Inde, sa culture et sa magie, à travers un autre format que celui du cinéma.

Retrouvez les 3 livres conseillés dans le numéro 8 de Bolly&Co, publié en novembre 2015.




Une bonne épouse indienne
de Anne Cherian

Leila a 30 ans. Elle est professeur d’anglais en Inde. C’est une femme pondérée, brillante et proche de sa culture. Pourtant, elle est célibataire, et c’est sur un incroyable quiproquo qu’elle finit par épouser Neel, un anesthésiste indien basé aux États-Unis. Avec ce mariage, ceux sont tous ses repères qui seront chamboulés. Elle devra réapprendre à s’exprimer, à se socialiser, à se débrouiller et surtout à aimer à l’américaine... Un livre brillant sur le mariage arrangé, et surtout sur le périple d’une femme qui, pour tenter de sauver son mariage, va s’adapter avec intelligence au mode de vie de son époux, pour mieux lui ouvrir les yeux. Un petit bijou de réflexion et de subtilité qu’est ce roman d’Anne Cherian, à la fois romantique et réaliste.

Mariage à l’indienne, des éditions Folio.



Meurtre dans un jardin indien
de Vikas Swarup

Autour du meurtre du play-boy Vivek Rai, six suspects dont les destins se retrouveront mêlés à celui de cet odieux personnage. Second roman de Vikas Swarup après Les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devint milliardaire (qui inspirera le film oscarisé Slumdog Millionnaire), Meurtre dans un jardin indien fait office de Cluedo à la sauce curry. Mais il est surtout le miroir d’une société indienne aux multiples facettes, mettant en parallèle le faste des riches businessmen et des acteurs de Bollywood avec la misère ambiante des indigènes et des gosses des bidonvilles. Si la fin demeure prévisible, on ne boude pas son plaisir face à ce suspense parfaitement ficelé et à sa galerie de protagonistes impeccablement écrits.

Meurtre dans un jardin indien, des éditions Belfond.



Jours de pluie à Madras
de Samina Ali

Layla est une jeune indienne domiciliée aux USA. Issue d’une puissante famille musulmane, elle s’apprête à épouser Samir en portant un lourd secret : elle n’est plus vierge. Et alors qu’ils s’apprêtent à entamer leur voyage de noces, Layla découvre que Samir porte également en lui un passé trouble... Samina Ali joue avec le feu avec cette histoire fascinante ! Elle nous surprend à chaque page et réduit à néant nos attentes de départ. On pense se trouver face à un énième ouvrage sur le mariage arrangé jusqu’à ce que l’auteur nous mène vers des sentiers narratifs clairement surprenants. Une œuvre captivante et osée sur le parcours de deux jeunes gens qui ont décidé de ne plus se plier aux traditions archaïques de leur pays..

Jours de pluie à Madras, des éditions Gallimard.
mots par
Asmae Benmansour
contacter
"Quand Nivin Pauly a dit mon prénom, je ne m'en souvenais même plus moi-même."

Articles les plus consultés