Les courts-métrages passés au crible...

jeudi 11 mars 2019 / mots par Asmae Benmansour

Vu qu'Elodie Hamidovic, notre directrice de publication, fait partie du jury des courts-métrages, c'est à moi que revient la tâche de vous restituer mon avis, en quelques lignes, sur ces petits films que nous avons découvert hier après-midi à l'occasion du Festival des Cinémas Indiens de Toulouse...



Darjeeling - A celebration of solitude

Réalisé par Amartya Bhattacharyya
Ce documentaire nous emmène à la découverte du Darjeeling, un périple onirique bercé par le dialogue entre deux entités : un homme et un nuage. Inspiré d'un conte, le court-métrage d'Amartya Bhattacharyya est d'une profonde poésie mais peut aussi vous perdre par son caractère relativement abstrait.

3/5

Jasmin

Réalisé par Rajeev Raj
Introspection d'une jeune femme qui se découvre après une séparation douloureuse, Jasmin marque par son rythme lent et son esthétique épurée, avec une image en noir et blanc d'un autre temps. Si le film manque de relief, il séduit par sa conclusion optimiste qui voit son héroïne s'émanciper de ses démons et de l'influence toxique de l'homme qu'elle a aimé.

4/5

Doitto - The Demon

Réalisé par Tathagata Ghosh
Film policier saisissant, le cinéaste réalise le tour de force de nous faire passer par de multiples émotions sur le format très exigeant du court. les acteurs formidables, Shataf Figar en tête dans la peau du flic intègre. Noir et déroutant, Doitto - The Demon est à découvrir absolument !

5/5

Unlock

Réalisé par Niru Nadarajah
Bouleversant ! Si la réalisation est assez classique, typique du drame néo-réaliste tamoul, l'histoire qui nous est ici racontée est poignante. L'atmosphère instaurée par le cinéaste nous emporte, à tel point qu'en quelques minutes, on s'attache cruellement aux enfants (révélations !) du film. Incontournable.

5/5

Adi - At The Confluence

Réalisé par Joor Baruah
Ce documentaire nous éclaire sur une communauté indienne peu (ou pas) connue des Occidentaux : les Adis. On découvre leur réalité et le conflit dans lequel ils sont instrumentalisés, entre l'Inde et la Chine. On découvre la disparition progressive de leur langue et de leur histoire tant les jeunes de leur communauté préfère quitter l'Arunachal Pradesh pour les grandes villes. Le réalisateur, aussi narrateur, est surtout source d'un riche apprentissage avec ce métrage fort et éclairant.

4/5

Hummingbird

Réalisé par Ajitpal Singh
Le Cachemire est à couper le souffle dans ce court-métrage dont il est indéniablement le personnage principal. Un couple se déchire dans ce vaste paysage et... C'est à peu près tout. Hummingbird semble être le prologue d'un long-métrage qu'on ne verra peut-être jamais. Mais pourquoi ne pas laisser faire notre imagination ?

3/5