À lire : La jeune fille dans le jardin, Nusrat Fateh Ali Khan, le messager du Qawwali et Amrita et la fin de la mousson !

vendredi 1 mars 2019
un peu de lecture livre inde france À chaque publication de notre magazine, nous regroupons trois ouvrages aux parfums d'Asie du Sud d'Est. Un moyen de découvrir l'Inde, sa culture et sa magie, à travers un autre format que celui du cinéma.

Retrouvez les 3 livres conseillés dans le numéro 15 de Bolly&Co, publié en mars 2019.




La jeune fille dans le jardin
de Kamala Nair

Rakhee, américaine originaire du Kerala, est sur le point de se marier. Mais lorsqu’elle reçoit une lettre mystérieuse, elle ressent le besoin de retourner sur sa terre natale pour obtenir des réponses à des questions qui la hantent depuis trop longtemps... Le récit de Kamala Nair est précis et entre directement dans le vif du sujet. On visualise tout : les souvenirs d’enfance de la jeune femme, sa relation troublée avec sa famille maternelle, les paysages keralais si uniques... S’il faut s’accrocher à la plume aiguisée de l’auteure, La jeune fille dans le jardin reste un roman à ne pas manquer pour tous les amateurs de culture indienne.

La jeune fille dans le jardin, des éditions France Loisirs.



Nusrat Fateh Ali Khan, le messager du Qawwali
de Pierre-Alain Baud

Enfin un livre qui revient sur l’immense contribution du roi du qawwali ! Le représentant de cette musique soufie a traversé la planète par sa puissance et sa profondeur. L’ouvrage de Pierre-Alain Baud revient sur son histoire mais aussi sur son héritage artistique, ponctué de très belles images de cette légende de la musique pakistanaise. Un interprète démentiel qui laissera des traces jusqu’à Bollywood, qui reprendra nombre de ses mélodies, notamment au travers de son neveu Rahat Fateh Ali Khan, très actif en Inde.

Nusrat Fateh Ali Khan, le messager du Qawwali, des éditions Demi-lune.



Amrita et la fin de la mousson
de Caroline Laffond, Gwen Le GAC et Sylvain Van Eeckhout.

Récit sur la vie d’une petite fille, Amrita, aubsein du Calcutta de la classe moyenne, cet ouvrage donne à voir la société indienne au travers du regard de cette enfant. Les illustrations de Gwen Le Gac et les photographies de Sylvain Van Eeckhout donnent à l’histoire de Caroline Laffon des images claires sur le contexte de vie de la petite Amrita et sur les enjeux de son existence. Surtout, cette oeuvre se destine notamment aux plus jeunes, l’occasion de leur faire découvrir la richesse de ce pays qu’est l’Inde. C’est efficace et ça se lit d’une traite !

Petit dictionnaire amoureux de l’Inde, des éditions Acte Sud Junior.
mots par
Asmae Benmansour
contacter
"Quand Nivin Pauly a dit mon prénom, je ne m'en souvenais même plus moi-même."

Articles les plus consultés