Décryptage du cinéma indien
votre magazine sur l'univers du cinéma indien depuis 2010 !
Bolly&Co

Voilà ce qu'on a demandé au Père Noël cette année...

mots par Asmae Benmansour

Translate this page in English

Les amis ! Nous y sommes : le matin de Noël ! Et alors que nous nous approchons de notre sapin pour savoir ce qui nous y a été déposé, on vous fait un bref récapitulatif des quelques demandes que nous avons pu formuler, en espérant qu'elles soient au rendez-vous ! C'est parti, on vous vous laisse découvrir notre liste !

"Cher Père Noël, on souhaite que..."

bollywood noel christmas

#1



Deepika Padukone nous fasse oublier son allure de mannequin en campant un rôle vraiment novateur. On la verrait bien dans un film tel que La Saison des Femmes ou encore Vaagai Sooda Vaa. Peut-être qu'elle est en bonne voie avec sa prochaine sortie, Chhapaak ?






#2



Shahrukh Khan intègre son âge et revienne avec le rôle de la maturité. Certes, il a basé une partie de sa carrière sur son image de gendre idéal mais, à 54 ans, n’est-il pas temps pour lui de faire des choix plus audacieux ? Qu’il prenne exemple sur Amitabh Bachchan qui, à 77 ans, n’a jamais été aussi prolifique et surtout aussi juste. En espérant que la pause qu'il a prise en 2019 soit salvatrice et surtout annonciatrice d'un véritable tournant parce qu'en vrai, on l'aime tellement, notre SRK !






#3



Les remakes ne soient pas initiés uniquement dans le but de générer du fric ! Parce qu’un remake peut avoir du sens s’il vient sublimer l’œuvre d’origine, ou s’il aborde son histoire sous un angle neuf. En 2018, Hichki a été la preuve qu’on pouvait adapter une oeuvre en lui insufflant ce qu’il faut de sincérité et d’originalité pour ne pas tomber dans la redondance. Mais les remakes stricto-sensu par contre, il faut vraiment arrêter ! N'est-ce pas, Kabir Singh ?!






#4



Davantage de films malayalam sortent en salles françaises ou soient au moins disponibles sur des plateformes telles que Netflix. C'est une industrie fascinante qui n'a de cesse de se renouveler. On en a encore eu la preuve cette année avec des œuvres comme Kumbalangi Nights et Ishq... Et ça, on adhère !






#5



Vidya Balan bénéficie de la reconnaissance qu'elle mérite. Si tous ses récents films sont inégaux en termes de qualité (on a quand même adoré Tumhari Sulu et plus récemment Mission Mangal, dans lequel on ne voit qu'elle), l'actrice continue de surprendre et ne tombe jamais dans la facilité. Pour toutes les comédiennes de la jeune génération : prenez des notes !






#6



Kartik Aaryan fasse une pause. Vraiment. Parce qu'on a l'impression qu'il a tellement peur que l'industrie l'oublie qu'il est prêt à signer n'importe quoi pour continuer à exister. Et quand on voit sa filmographie de ces deux dernières années (tout comme les projets qu'il a annoncé), le comédien n'a absolument fait aucun effort pour nous surprendre. Sans parler du fait que parmi ces métrages, certains sont loin de faire du bien au cinéma indien en portant des messages douteux (entre objectification de la femme et culture du viol...). Bref, qu'il arrête les frais, fasse une loooongue retraite dans l'Himalaya et ne revienne que lorsqu'il aura enfin les idées claires !






#7



Vijay Sethupathi continue sur sa lancée ! Cela fait des années que nous sommes fans de lui, chez Bolly&Co. Mais cette année, il explosait littéralement dans Super Deluxe, dans lequel il est juste magistral. Et quelle humilité ! Quelle implication dans son art, sans jamais se faire mousser ! Certains acteurs de Bollywood devraient franchement en prendre de la graine...






#8



Le cinéma télougou évolue. Sérieusement, si on se centre sur l'essentiel des productions commerciales de ces 10 dernières années, les scénaristes suivent scrupuleusement les mêmes schémas. Et si on peut avoir de l'espoir avec des jeunes acteurs investis comme Sai Pallavi ou Vijay Deverakonda, il faut que cette industrie cesse avec le culte du héros et ait vraiment à cœur de nous raconter des histoires uniques. On y croit !






#9



Parvathy ne change rien ! Elle est parfaite ! Encore cette année, elle nous a ébloui dans Uyare et Virus, prouvant qu'on peut durer au cinéma indien tout en servant des métrages singuliers et puissants. Aussi, on aime son franc-parler et son engagement dans la cause des femmes, elle qui fait partie des premières comédiennes à avoir soutenu le mouvement #MeToo en Inde.






#10



Bolly&Co atteigne les 8000 fans, peut-être ?! Et oui, on pense un peu à nous, aussi !