Ces films à voir pour tous les cœurs brisés...

lundi 14 mars 2022
films pour les coeurs brisés devdas shahrukh khan Vous venez de vous faire larguer ? Ou peut-être que l'objet de vos désirs vous a friendzoné ? Alors, quelle meilleure idée que de noyer votre chagrin dans un pot de glace XXL tout en regardant un film qui fera écho à votre état actuel ? Je sais, j'ai de bonnes idées, parfois... Alors pour ça, vous avez quatre options. Quatre cas de figures pour lesquels je vais vous prescrire des métrages qui viendront répondre à votre besoin du moment.

Vous êtes prêts ?



Cas de figure n°1 : "La vie, c'est de la merde. Tout est de la merde. De toute façon, je vais finir toute seule tellement je ressemble à rien. Enfin si, je ressemble justement à quelque chose : Didier Deschamps. Meeeeeeeeeeerde... "

Dosar (2006) - bengali

Kabeli est heureuse avec son mari Kaushik, jusqu'à ce qu'elle apprenne que ce saligot l'a trompée. Alors, on fait quoi ? On arrête de se plaindre, Gwendoline, et on se rend compte que si Samuel, notre crush de 4ème, nous a refusé un slow à la boom du collège, c'est peut-être pas si grave. Regarde bien Kabeli douiller et on en reparle, ok ?



96 (2018) - tamoul

Ram et Jaanu se sont aimés. Et pourtant, les circonstances les ont séparés. Ils se retrouvent bien des années plus tard lors d'une soirée d'anciens élèves, où force est de constater que la page n'est pas tournée... Tu vas vraiment me faire croire que ton amour pour Yanis, que t'as croisé trois fois à tout péter à l'arrêt de bus est plus fort que celui de Ram et Jaanu ? Pose ce stylo, arrête d'écrire ta chronique bourrée de fautes et relativise, meuf !



Dev D (2009) - hindi

Dev est amoureux de Paro, qui le jette comme un malpropre pour en épouser un autre. Inconsolable, Dev se saoule pour oublier et tente de panser l'absence de sa bien-aimée dans les bras de Chanda, une prostituée... Alors, comment te dire qu'à côté de l'égo-trip destructeur de Dev, le fait que Corentin t'ait lâché un "vu" sur Instagram n'est pas franchement dramatique ? Unfollow ce bouffon et regarde la souffrance véritable dans les yeux avec ce film noir d'Anurag Kashyap !



Cas de figure n°2 : "Kevin, je t'aime et je t'aimerai toujours. Il n'y a que toi qui hante mes pensées, depuis ce jour où tu as partagé avec moi ta chicha au bar lounge de Villeneuve La Garenne..."

Gantumoote (2019) - kannada

Meera nous raconte son premier amour. Elle ne l'a jamais oublié et même le poids des années n'est en rien venu ébranler ses sentiments... Morale ? Elle est malheureuse. C'est vraiment ça que tu veux, Charlotte ? Ne connaître l'amour qu'une fois ? Et quand je dis amour, je parle pas de ton vague flirt au Colibri, cette boite pourrave de Bruxelles où t'as rencontré un certain Bryan qui t'a juré que la BMW garée en double-file juste devant était la sienne. Donc on vire sa playlist Kenza Farah sur Spotify, on regarde Gantumoote et on prend du recul, ma grande !



Laila Majnu (2018) - hindi

Laila et Majnu se kiffent. A la mort. Non, c'est pas une façon de parler. Déjà, tu as avec Majnu la belle illustration que l'amour n'est pas toujours beau. Il fait parfois même peur à voir ! Et dis-toi que si tu étais à sa place, Clémentine, t'aurais l'air encore plus con puisque tu vis pas dans les montagnes luxuriantes de l'Himalaya, mais à Roubaix. Alors de grâce, calme-toi.



Devdas (2002) - hindi

Devdas aime Paro. Mais Paro en épouse un autre. Du coup, Devdas devient accro à l'alcool et meurt. Oui, je spoile, mais on le voit venir à des kilomètres. Alors dis-moi. Toi aussi, tu veux finir à l'agonie pour Rayan, le Sport Etude de Terminale aux yeux verts qui ne connait même pas ton prénom ? C'est quoi, l'argument ? Il est mignon quand il se mord la lèvre inférieure sur ses snaps ? Ce sont des filtres, Sabrina ! Alors pose cette canette de Redbull, va faire du sport et regarde Devdas comme un parfait contre-exemple.



Cas de figure n°3 : "Si ça se trouve, Jean-Mouloud m'aime encore. Si, si, je suis sûre que quand il m'a dit "Dégage, je veux plus te revoir", il voulait en réalité me faire comprendre qu'il avait encore des sentiments pour moi et que je devais m'accrocher à lui, comme une moule à son rocher."

Mayaanadhi (2017) - malayalam

Matthan aime Aparna plus que tout. Plus que lui-même. Est-ce que c'est réciproque ? Pas si sûr... Avec ce film, tu vois bien les dégâts de l'amour à sens unique, ou des relations déséquilibrées. Donc non Juliette-Khadija, si ton mec ne veut plus de toi, il faut partir. Tu lâches l'affaire et tu arrêtes de croire que ton petit béguin est comparable aux écrits de Shakespeare (que t'as d'ailleurs jamais lu). Next !



Arjun Reddy (2017) - télougou

Arjun et Preethi s'aiment. Puis ne s'aiment plus. Puis l'une devient folle, l'autre excessivement colérique. Tout ça pour dire que même quand c'est réciproque, il vaut mieux parfois passer son tour. L'amour, c'est bien, Victoire, mais ça fait pas tout. Si le keum te respecte pas dès le départ, fais-moi confiance, c'est mort dans le film. Et dans ta vie. Ne te laisses pas séduire par les indubitables atouts d'Arjun, parce que c'est un connard fini.



Raanjhanaa (2013) - hindi

Kundan aime Zoya, et ce depuis l'enfance. Evidemment, c'est pas partagé. Sinon, ce serait trop facile. D'ailleurs, Zoya ne manque aucune occasion de lui signifier que, non, elle n'en pince pas pour lui. Non, même pas un petit peu. Non, même en creusant profond, que dalle. Alors tu vas arrêter de mimer Kundan, tu vas comprendre que stalker Julien sur ses réseaux, c'est pas bien et que s'il t'a envoyé bouler devant tout le collège à la cantine, c'est probablement peine perdue. Donc on se remue, on supprime son compte fake et on unfollow Julien pour se centrer sur soi !



Cas de figure n°4 : "Je douille, mais je vais m'en remettre. Orchidée n'était sans doute pas l'amour de ma vie. Elle va me manquer, et ça fait chier. Mais j'imagine que l'avenir me réserve quelque chose de meilleur... N'est-ce pas ? Pitié, dites-moi que oui !"

Premam (2015) - malayalam

George souffre en amour. Plusieurs fois. Déjà qu'il a un prénom de merde... Et pourtant, George se relève. Il essaye d'y croire encore. Donc tu vas faire pareil, Marie-Cécile ! Tu vas arrêter de stalker ton ex Gabriel, 35 ans, qui "bosse dans la com" et qui t'a surtout trompée avec la voisine du dessus, cette bougresse de Cindy que t'as déjà cru voir dans une télé-réalité sur W9. Tu vas regarder Premam et te rendre compte qu'à côté de George, ton ex est moche, qu'il est sans doute au chômage et que tu mérites d'être heureuse avec quelqu'un qui te mérite. Et achète-toi une part de red velvet cake, avec ça !



Jalebi (2018) - hindi

Aisha se retrouve dans le même train que son ex, Dev. Entre eux, ça s'est très mal fini, à tel point que dès qu'elle croise son regard, elle pleure à chaudes larmes. Mais genre, ils ont un lourd passif, Dev et elle. Pas comme toi et Patoche, avec lequel t'as été en date deux fois à l'Hippopotamus et où tu as payé. Deux fois. Alors si Aisha peut s'en remettre, pourquoi tu fais des manières, Véro ?! Et pitié, ne noies pas ton chagrin en achetant des produits aliexpress vendus 10 fois le prix par Maeva Ghennam ! Un peu de dignité...



Qarib Qarib Singlle (2017) - hindi

Jaya, qui a perdu son mari militaire il y a quelques années, se lance non sans mal sur le marché des célibataires. Moyennement convaincue, elle se rend à un rendez-vous, à l'occasion duquel elle va faire la connaissance du fantasque Yogi... Jaya, elle a vécu des trucs franchement compliqués. Celui qu'elle croyait être l'unique amour de sa vie est mort. Et toi, tu chouines parce que Aymen, qui t'a roulé une pelle à moitié bourré à la soirée de ta bestie, te ghost comme jamais ! On se réveille, on réalise vite fait bien fait que Aymen est un abruti sans nom et on regarde Qarib Qarib Singlle comme une belle leçon d'humilité !



mots par
Asmae Benmansour-Ammour
contacter
"Quand Nivin Pauly a dit mon prénom, je ne m'en souvenais même plus moi-même."