TOP 5 des films que Rani Mukerji préfèrerait oublier...

lundi 21 mars 2022 —
rani mukerji film mauvais bollywood mehndi Une actrice démentielle, une icône du cinéma hindi... Rani Mukerji est une grande dame. Avec plus de 50 films à son actif, cette beauté bengalie a largement contribué à faire de Bollywood ce qu'il est aujourd'hui. Et pourtant, Rani s'est parfois égarée. Sans boussole, ni GPS... Paumée, la meuf. Comme si elle souffrait d'amnésie antérograde et qu'entre deux films culte, elle avait oublié comment jouer la comédie (et au passage, la notion de sens commun...).

Et s'il est important de célébrer ses métrages magistraux, il ne faut pas oublier que Rani est comme tout le monde : elle fait des erreurs. L'occasion pour nous, vilaines que nous sommes, d'exposer ces méprises au grand jour en revenant sur les prestations les plus navrantes de l'actrice. Oui, on est méchantes. Mais c'est parce qu'on connaît son immense talent qu'il nous faut souligner ces oeuvres déplorables que vous devez à tout prix éviter !

Voici donc notre TOP 5 de ces daubes que Rani Mukerji aurait volontiers effacé de sa filmographie...




5. Payal Khurana dans Pyaar Diwana Hota Hai

Dans ce film totalement oubliable, Rani incarne une immigrée qui se prend de compassion pour Sonder, campé par Govinda. Tout dans le jeu de Rani (comme dans celui de sa co-star) est criard, cabotin et excessif. L'humour est daté et la complicité avec son partenaire est inexistante. Enfin, comment passer sous silence le final totalement improbable du film où, pour prouver son amour, le héros se coupe la langue ?!

Voir le film (youtube, vosta).

4. Pooja dans Mehndi

L'idée de base de ce film était plutôt intéressante. Une épouse maltraitée fait tout pour se venger... Pourquoi pas ? Mais l'exécution est tellement brouillonne et éparpillée que le film en devient involontairement risible ! Aussi, on sent Rani en roue libre, totalement impuissante face à un personnage qui ne tient pas la route. Je tairais également la conclusion douteuse du métrage, qui semble suggérer qu'une famille maltraitante ne mérite pas d'être condamnée si elle s'excuse... Sérieusement ?!

Voir le film (youtube, sans sous-titre).

3. Rani dans Hello Brother

Que dire, si ce n'est que Rani sert ici de jolie plante verte face à un Salman Khan loin d'être convaincant ? Incroyable quand on connaît le potentiel immense de l'actrice, qui est ici réduite au statut de bel objet de convoitise du héros, qui s'appelle d'ailleurs... Hero. Mais quelle inventivité, je suis éblouie !

Voir le film (youtube, vosta).

2. Pooja Oberoi dans Har Dil Jo Pyar Karega

Au-delà du fait qu'il s'agisse d'une copie stricto-sensu du film malayalam Chandralekha, Har Dil Jo Pyar Karega offre à Rani son rôle le plus statique ! Je m'explique : elle y reste allongée et plongée dans le coma pendant plus de la moitié de la pellicule ! Rien ne lui permet de montrer son potentiel dramatique et dans les quelques séquences où elle a des répliques, Rani ne livre rien de transcendant. Pour sa décharge, l'écriture du film ne lui fait aucune place et s'appuie essentiellement sur les interactions entre Salman Khan et Preity Zinta. Bref, suivant !

Voir le film (youtube, vosta).

1. Mala dans Raja Ki Aayegi Baraat

Pour son premier film en langue hindi, Rani incarne Mala, une jeune femme violée qui doit épouser son agresseur pour sauver son honneur... Veuillez m'excuser, je dois me retirer aux commodités pour aller vomir. Alors, pour ce film, j'ignore ce qu'il y a de pire... Est-ce le message pas franchement subliminal qui suggère grossièrement que dans un cas de viol, ce qui compte, ce n'est pas de condamner l'agresseur mais de sauver le prétendu honneur de la victime ? Ou bien le fait que ce mariage forcé soit illustré par son réalisateur de manière romantique ? CARTON ROUGE.
mots par
Asmae Benmansour-Ammour
"Quand Nivin Pauly a dit mon prénom, je ne m'en souvenais même plus moi-même."
lui écrire un petit mot ?

2010 - 2022 Bolly&Co