5 performances qui ont marqué le cinéma indien en 2021...

mardi 4 octobre 2022 —
bollywood tollywood kollywood cinéma indien 2021 L’année 2021 aura été riche en découvertes. En effet, nous sortions tout juste de la crise sanitaire et peu à peu, nous pouvions de nouveau reprendre certaines de nos bonnes vieilles habitudes.

Et parmi elles, il y avait le cinéma, resté fermé pendant plus d’un an et qui nous avait fortement manqué. Ainsi, maintenant que 2022 est déjà bien entamé et que nous avons pu rattraper notre retard sur les films sortis en salles et sur plateformes l’an dernier, on avait envie de vous proposer notre petite sélection (nullement exhaustive) des prestations d’acteurs et d’actrices qui sont clairement sorti(e)s du lot…

Et vous, quels sont ces rôles qui ont fait votre année ciné 2021 ?



Tovino Thomas dans Kala (malayalam)
Dans le rôle de Shaji

Dans ce thriller animal signé Rohith V.S., le caméléon Tovino Thomas revêt encore une nouvelle peau dans un rôle inédit et viscéral. Loin d’être le gendre idéal de Godha, l’amoureux intense de Maayaanadhi ou le super-héros attachant de Minnal Murali, il prend encore des risques et incarne la masculinité toxique dans toute sa splendeur ! Une prestation admirable pour celui qui est d’ores et déjà considéré comme le petit frère kéralais d’Aamir Khan.



Konkona Sen Sharma dans Règles de Trois (hindi, disponible sur Netflix)
Dans le rôle de Bharti Mandal

Cette femme est un génie ! A chaque film, elle donne encore lieu à des surprises. Dans le court-métrage Geeli Pucchi dans lequel elle donne la réplique à la douce Aditi Rao Hydari, Konkona est tout simplement impériale dans un exercice complexe. On espère sincèrement que sa prestation lui vaudra de nombreuses récompenses tant elle est absolument divine !



Lijomol Jose dans Jai Bhim (tamoul, disponible sur Prime Video)
Dans le rôle Sengeni

Au service de ce film fort et poignant, Lijomol Jose est une révélation. L’actrice incarne ici une épouse de basse caste qui se bat pour que la vérité éclate au sujet de son mari. Pire : elle arrive non seulement à tenir tête à la superstar Surya, mais elle lui vole la vedette dans de nombreuses scènes qui ont en commun. Bref, la comédienne est prodigieuse dans un rôle taillé pour elle.



Guru Somasundaram dans Minnal Murali, par le pouvoir de l’éclair (malayalam, disponible sur Netflix)
Dans le rôle de Shibu

Qui dit grand film de super-héros, dit grand méchant. Et à ce jeu, Guru Somasundaram est juste irréprochable ! Bien aidé par l’écriture fine de Justin Mathew et Arun Anirudhan, il donne vie au personnage de Shibu, qui passe de simplet marginalisé à antagoniste meurtri. Et ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas autant attaché à un méchant !



Vaani Kapoor pour Chandigarh Kare Aashiqui (hindi, disponible sur Netflix)
Dans le rôle de Maanvi Brar

Par cette mention, on veut saluer le courage de Vaani Kapoor, qui incarne avec beaucoup de bienveillance un personnage transsexuel. Si le film ne rend pas forcément justice au parcours de Maanvi, l’actrice livre une performance emplie de sensibilité, loin du cliché et des raccourcis. Et pour ça, on lui dit bravo !



mots par
Asmae Benmansour-Ammour
"Quand Nivin Pauly a dit mon prénom, je ne m'en souvenais même plus moi-même."
lui écrire un petit mot ?

2010 - 2022 Bolly&Co