Bolly&Co Awards 2020 : Le palmarès

vendredi 4 décembre 2020
Cette année encore, notre équipe vous a proposé de voter en ligne pour vos films et acteurs favoris dans le cadre des Bolly&Co Awards 2020, portant sur les métrages indiens de 2019. Vous avez été de nouveau très nombreux à faire entendre votre voix, battant d’ailleurs tous les records avec plus de 6000 votes récoltés. Ainsi, de belles surprises sont au rendez-vous dans les résultats qui vont suivre…

Retrouver toutes les nominations juste ici.
meilleur film
Chhichhore de Nitesh Tiwari

Ce drame efficace de Nitesh Tiwari vous a manifestement beaucoup émus, probablement grâce à la prestation attachante du regretté Sushant Singh Rajput. Et si en face, il y avait du lourd comme Gully Boy, Article 15 ou encore Mard Ko Dard Nahi Hota, votre coeur a parlé pour cette œuvre au message universel.
prix de la rédaction
meilleur film

Mard Ko Dard Nahi Hota de Vasan Bala

Il est vrai que l’année 2019 a été réjouissante pour nos âmes cinéphiles. Mais Mard Ko Dard Nahi Hota s’est tout de même démarqué comme l’OVNI de cette cuvée. Fun, dynamique et irrésistible, ce film d’action délirant n’a pas volé sa victoire tant il est maîtrisé en tous points.
meilleur réalisateur
Aditya Dhar pour Uri - The Surgical Strike

Le travail de mise en scène du jeune Aditya Dhar, plus particulièrement dans les séquences de guerre, a eu raison de vous puisque vous avez été nombreux à le plébisciter pour ce prix du Meilleur Cinéaste. Une prouesse pour ce qui est son premier essai derrière la caméra !
meilleur acteur
Ayushmann Khurrana pour Article 15

Ayushmann a encore frappé ! Après sa performance mémorable dans Andhadhun (pour lequel nous lui avions remis le prix du jury lors des précédents Bolly&Co Awards), le comédien persiste et signe avec Article 15, qui constitue sans doute le meilleur métrage du cinéaste Anubhav Sinha.
prix de la rédaction
meilleur acteur

Ranveer Singh pour Gully Boy

Exceptionnel. Ranveer Singh ôte son costume de showman pour vêtir celui d’interprète sensible, et on adore ! La superstar donne vie à l’histoire inspirante de Murad et à sa percée dans l'univers du rap. Difficile d’imaginer quiconque rendre autant justice à ce rôle magnifique. On le félicite !
meilleure actrice
Taapsee Pannu pour Badla

Dans ce remake officiel du film espagnol L’accusé, Taapsee impressionne, entre maîtrise et vulnérabilité. Elle se livre avec brio à un périlleux jeu de miroir avec l’un des plus grands acteurs de Bollywood, Amitabh Bachchan, le tout sans sourciller. Chapeau, l’artiste !
prix de la rédaction
meilleure actrice

Radhika Madan pour Mard Ko Dard Nahi Hota

Pour la deuxième année consécutive, c’est la jeune Radhika Madan qui remporte notre prix de la Meilleure Actrice. Après des débuts fracassants dans Pataakha en 2018, la comédienne continue de nous émerveiller avec un second film unique, dans lequel elle est merveilleuse.
Meilleur second rôle masculin
Varun Sharma pour Chhichhore

L’acteur Varun Sharma est ici à la fois tordant et touchant dans un rôle qui, sur le papier, ne ressemble pas franchement à un contre-emploi. Mais son énergie est communicative, et explique donc sa victoire vraiment méritée.
Meilleur second rôle féminin
Shraddha Kapoor pour Chhichhore

La jeune comédienne révélée par Aashiqui 2 en 2013 a fait du chemin, depuis ! Sa performance dans Chhichhore est fine, distillée et emplie de maturité. Bref, Shraddha Kapoor est juste savoureuse dans ce qui constitue l’unique rôle féminin du métrage de Nitesh Tiwari.
Meilleur espoir masculin
Naveen Polishetty pour Chhichhore

Carton plein pour Chhichhore, qui remporte tous les prix pour lesquels il était pressenti ! Cette fois, c’est l’acteur télougou Naveen Polishetty qui remporte vos suffrages pour son premier film à Bollywood.
Meilleur espoir féminin
Nithya Menen pour Mission Mangal

L’actrice n’en est pas du tout à son coup d’essai. En effet, active depuis le début des années 2010 dans le sud du pays, Nithya signe son premier rôle en hindi avec ce blockbuster au casting monstrueux. Pourtant, elle est loin de se faire oublier malgré la présence de Taapsee Pannu, Vidya Balan ou encore Akshay Kumar à la distribution. C’est donc sans surprise qu’elle remporte cette distinction.
Meilleure Bande-Originale
Mithoon, Amaal Mallik, Vishal Mishra, Sachet-Parampara et Akhil Sachdeva pour Kabir Singh

Les véritables révélations de cet album sont les artistes Sachet Tandon et Parampara Thakur. Tous deux révélés dans un télé-crochet, ils excellent depuis comme chanteurs et compositeurs pour le cinéma. Avec la bande-son de Kabir Singh, ils sont clairement au sommet de leur art !
Meilleur chanteur
Arijit Singh pour “Pal Pal Dil Ke Paas” de Pal Pal Dil Ke Paas

Quatrième victoire (et troisième consécutive) pour Arijit Singh, qui n’a de cesse de vous séduire ! Assurément, son grain de voix unique fait encore son effet sur ce titre romanesque du film Pal Pal Dil Ke Paas.
Meilleure chanteuse
Shreya Ghoshal pour “Tabaah Ho Gaye” de Kalank

C’est également la quatrième victoire de Shreya, largement méritée pour ce morceau mémorable du métrage Kalank. Elle donne ici une voix enivrante à la déjà superbe Madhuri Dixit, le tout au service d’un moment clé de l’histoire. Impeccable, on vous dit !
Meilleur Film Grand Sud
Agent Sai Srinivasa Athreya de Swaroop RSJ (télougou)

Consécration pour ce petit film télougou, qui doit son succès populaire surprise à un excellent bouche-à-oreille. Loin des schémas réducteurs qu’impose cette industrie cinématographique très codée, le métrage est à la fois vif, drôle et engagé. Pour ceux qui ne l’ont pas vu, n’hésitez plus !
prix de la rédaction
meilleur film Grand Sud

Super Deluxe de Thiagarajan Kumararaja (tamoul)

Autre oiseau rare de l’année 2019, Super Deluxe est une bizarrerie fascinante, portée par un casting d’exception et une mise en scène astucieuse de la part de Thiagarajan Kumararaja. Couleurs, émotions fortes et humour sont au rendez-vous de ce métrage déjà incontournable.
Meilleur Réalisateur Grand Sud
Lokesh Kanagaraj pour Kaithi (tamoul)

Le style du cinéaste, sombre et captivant, lui permet ici de remporter le premier Bolly&Co Award du Meilleur Réalisateur Grand Sud de l’histoire ! On a donc qu’une seule hâte : découvrir Master, son prochain film avec ‘ThalapathyVijay et ‘Makkal Selvan Vijay Sethupathi.
Meilleur Acteur Grand Sud
Naveen Polishetty pour Agent Sai Srinivasa Athreya (télougou)

Naveen Polishetty a décidément le vent en poupe ! Après vous avoir majoritairement convaincu dans Chhichhore, il insiste avec son rôle de détective farfelu pour ce film encensé ‘made in Tollywood’. Inutile donc de préciser qu’il s’agit d’un acteur à suivre de très près.
prix de la rédaction
meilleur acteur Grand Sud

Nivin Pauly pour Moothon (malayalam)

Oui, le prince de la romance kéralaise change totalement de registre pour servir l’excellent drame de Geetu Mohandas, noir et captivant. L’acteur prouve ainsi que s’il excelle dans le genre romantique, il n’en est jamais prisonnier.
Meilleure Actrice Grand Sud
Rashmika Mandanna pour Dear Comrade (télougou)

Après ses débuts concluants dans le film kannada Kirik Party et le succès commercial de Geetha Govindham, Rashmika retrouve Vijay Deverakonda pour leur seconde collaboration au service de ce drame romantique qui lui donne l’espace de nous cueillir. Entre force et délicatesse, son jeu fait clairement la différence et apporte au métrage son indéniable force.
prix de la rédaction
meilleure actrice Grand Sud

Parvathy pour Uyare (malayalam)

Avant que Deepika Padukone ne se frotte cette année à la thématique avec Chaappaak, la brillante Parvathy traitait déjà de la cause des victimes d’attaque à l’acide dans le poignant Uyare. Toujours juste, toujours au-dessus de la mêlée, Parvathy frappe de nouveau très fort avec cette performance d'anthologie.
Meilleur Second Rôle Masculin Grand Sud
Fahadh Faasil pour Kumbalangi Nights (malayalam)

Il est indubitablement l’un des meilleurs acteurs indiens à ce jour. Et avec Kumbalangi Nights, il se contente juste de corroborer son immense talent. Rien que ça ! Et si le film est déjà formidable, Fahadh Faasil le sublime par sa présence magnétique.
Meilleur Second Rôle Féminin Grand Sud
Nivetha Thomas pour Brochevarevarura (télougou)

La jeune Nivetha est prodigieuse dans cette comédie rythmée. Si elle n’est pas la star du film, chacune de ses apparitions est irréprochable. Elle s’impose donc, au même titre que Rashmika, comme l’une des révélations du cinéma télougou contemporain.
Meilleur Bande-Originale Grand Sud
Justin Prabhakaran pour Dear Comrade (télougou)

Une bande-son romanesque, riche et en totale harmonie avec le film qu’elle sert… Et en prime, on a droit à la voix délicieuse de Sid Sriram ! Autant dire que cet album n’a pas volé cette récompense !
Meilleur Chanteur Grand Sud
Inno Genga pour “Hoyna Hoyna” de Nani’s Gang Leader (télougou)

Sur cette composition d’Anirudh Ravichander, le britannique Inno Genga apporte à la fois rythme et douceur, rendant ce titre absolument addictif en plus d’être cruellement moderne. On en redemande !
Meilleure Chanteuse Grand Sud
Chinmayi pour “Thaleelo” de Thambi (tamoul)

Le timbre doux de Chinmayi fait des merveilles sur ce son d’une tendresse infinie… C’est donc sans surprise qu’elle remporte ce trophée de la Meilleure Chanteuse, coiffant au poteau Shweta Mohan, également pressentie cette année et grande favorite de cette catégorie.
MENTION SPÉCIALE D’ASMAE BENMANSOUR
Bollywood : Gulshan Devaiah pour Mard Ko Dard Nahi Hota

C’est pour moi l’une des meilleures prestations masculines de la décennie,d’autant plus appréciable qu’elle s’inscrit dans un registre léger et franchement déjanté. Gulshan Devaiah a jusque-là excellé dans des films indépendants très noirs. Avec Mard Ko Dard Nahi Hota, on découvre sa fibre comique, juste imparable.
MENTION SPÉCIALE D’ASMAE BENMANSOUR
Grand Sud : Moothon de Geetu Mohandas (malayalam)

Je ne suis peut-être pas objective tant je suis fan de Nivin Pauly. Mais au-delà de sa prestation impeccable, j’ai été envoûtée par la caméra de Geetu Mohandas, institution du cinéma malayalam qui s’est depuis imposée comme une réalisatrice fascinante. Un film à voir pour sa poésie vibrante au cœur d’un monde de dureté.
MENTION SPÉCIALE D’ELODIE HAMIDOVIC
Bollywood : Tous ceux qui ont contribué à l’album de Gully Boy

C’est plus d’une cinquantaine de musiciens qui se sont penchés sur la bande-originale exceptionnelle de Gully Boy, dont les deux rappeurs qui ont inspiré le film : Divine et Naezy. Sous la supervision d'Ankur Tewari, impossible de passer à côté de ce travail qui aura duré 4 ans pour fournir 18 chansons mémorables.
MENTION SPÉCIALE D’ELODIE HAMIDOVIC
Grand Sud : Shane Nigam pour Ishq (malayalam)

Quoi d’autre que l’industrie malayalam pour changer la manière d’aborder la notion de masculinité ? Shane Nigam est pour moi la révélation du film Ishq, d’abord fragile et démuni, puis colérique et imprévisible. Il a déjà tout des plus grands et ce rôle emblématique ne sera sans doute pas le dernier !

Articles les plus consultés