#10 - Les Bolly&Co Awards 2022, Madhuri Dixit is back, les pires films à venir à Bollywood…

lundi 10 octobre 2022 —
podcast bollywood namaste le cinema bollyandco episode 10

Namaskar, Vanakkam, Namaskaram, Sat Sri Akal, Nomoshkar, Namaste le cinéma !

Asmae Benmansour-Ammour : Nous sommes le lundi 10 octobre 2022, et voici les actualités du grand et du petit écran indien, décryptées en exclusivité par Bolly&Co... Aujourd’hui, épisode spécial ! En effet, c’est la première fois qu’Elodie et moi-même tournons ce podcast ensemble.

Elodie Hamidovic : Car d’habitude, on enregistre ça chacune chez soi, Asmae en région parisienne et moi à Toulouse.

Asmae Benmansour-Ammour : Mais cette semaine, je suis de passage dans la ville rose pour rendre une petite visite à ma directrice de publication préférée. C’était donc l’occasion idéale pour nous de travailler ce nouvel épisode dans des conditions différentes. D’autant que ce dixième podcast est assez particulier…

Elodie Hamidovic : Absolument ! Car nous avons une annonce importante à vous faire ! Hier, nous vous avons dévoilé les nominations pour les Bolly&Co Awards 2022, portant sur les films indiens sortis en 2021. Eh oui, ils sont de retour !

Asmae Benmansour-Ammour : Pour ce faire, Elodie et moi avons binge watché une flopée de métrages sortis l’an dernier pour vous proposer la sélection la plus juste et exhaustive possible. Évidemment, il a fallu faire des choix, parfois cornéliens, mais nous ne sommes pas peu fières des nommés de cette édition.

Elodie Hamidovic : Pour découvrir tout ça, rendez-vous dès maintenant sur Bollyandco.fr !

Asmae Benmansour-Ammour : Quelques fun facts concernant cette édition : ‘83 est le film indien le plus nommé cette année avec 6 nominations. La star tamoule Dhanush est pressentie pour deux prix majeurs d’interprétation : Meilleur Acteur pour Atrangi Re et Meilleur Acteur Grand Sud pour Karnan.

Elodie Hamidovic : Une sacrée prouesse !

Asmae Benmansour-Ammour : Deux comédiennes sont également nommées cette année deux fois pour les prix de la Meilleure Actrice et du Meilleur Second Rôle Féminin Grand Sud : il s’agit des fabuleuses Nimisha Sajayan et Rajisha Vijayan.

Elodie Hamidovic : Et dans chacun de leurs rôles, elles assurent !

Asmae Benmansour-Ammour : Aussi, une bonne partie des métrages sélectionnés sont disponibles sur de multiples plateformes de streaming, que ce soit Netflix, Prime Video ou encore ZEE5.

Elodie Hamidovic : Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas rattraper votre retard.

Asmae Benmansour-Ammour : Netflix est d’ailleurs la plateforme la plus représentée avec 32 mentions contre 23 pour son concurrent direct Prime Video.

Transition parfaite pour vous parler des films à découvrir cette semaine. Peut-être que certains d’entre eux figureront parmi les nommés de l’année prochaine…

Elodie Hamidovic : Ou pas ! Deux sorties sont à signaler chez Friday Entertainment depuis le 5 octobre. D’abord, il y a GodFather, blockbuster télougou avec la mégastar Chiranjeevi et la vedette Salman Khan (en version rajeunie par des VFX douteux), qui signe ici ses débuts à Tollywood.

Ensuite, on retrouve Diljit Dosanjh au cinéma punjabi avec la comédie Babe Bhangra Paunde Ne, dans laquelle il donne la réplique à la pétillante Sargun Mehta, que l’on aime beaucoup chez Bolly&Co.

Asmae Benmansour-Ammour : Nous lui avions même consacré un article dans notre dixième édition du magazine.

Elodie Hamidovic : Sur les plateformes de SVOD, est sorti le drame familial Raksha Bandhan depuis le 5 octobre sur ZEE5, sous-titré en anglais.

Asmae Benmansour-Ammour : Notre critique de l’oeuvre, que nous avions vu en salles cet été, est disponible sur Bollyandco.fr

Elodie Hamidovic : Enfin, l'icône Madhuri Dixit nous revient avec la comédie dramatique Maja Ma, disponible sous-titré en anglais sur Prime Video depuis le 6 octobre. Le métrage est dirigé par Anand Tiwari, auquel on doit la sympathique romcom L’amour au mètre carré.

Asmae Benmansour-Ammour : Oh, j’ai bien aimé ce film ! Vicky Kaushal y était tellement chou ! On en avait écrit la critique, n’est-ce pas ?

Elodie Hamidovic : Exact, disponible, sans surprise, sur notre site.

Asmae Benmansour-Ammour : On approche d’ailleurs de la fin d’année, et son lot de métrages très attendus…

Elodie Hamidovic : Effectivement ! Beaucoup de projets intéressants ont été annoncés ces derniers temps. Celui qui nous a tout particulièrement interpellées, c’est le film muet Gandhi Talks, avec Vijay Sethupathi et Aditi Rao Hydari à son casting.

Asmae Benmansour-Ammour : Tellement hâte de voir cette œuvre !



Elodie Hamidovic : Mais nous n’allons pas vous parler de ce métrage très prometteur.

Asmae Benmansour-Ammour : Non, non, non ! C’est mal nous connaître ! On a plutôt décidé de passer en revue les projets à venir que l’on a d’ores et déjà envie de fuir ! Voici cinq métrages prévus pour les prochains mois qui s’annoncent plutôt mal…

Elodie Hamidovic : D’abord, il y a Doctor G, qui devrait sortir le 14 octobre prochain avec Ayushmann Khurrana dans le rôle principal. Le comédien habitué des personnages engagés campe ici un gynécologue… Et si, sur le papier, on aurait pu espérer une satire sympathique, la bande-annonce révélée il y a quelques semaines nous inquiète beaucoup. Car on a tout simplement l’impression que l’acteur est devenu une caricature de lui-même !



Asmae Benmansour-Ammour : L’Ayushmann d’Andhadhun et Article 15 semble bien loin…

Ensuite, il y a Ganapath, un thriller d’action prévu pour le 23 décembre 2022.

Elodie Hamidovic : Un cadeau de Noël bien naze en perspective !

Asmae Benmansour-Ammour : Je suis totalement d’accord ! Et ce qui nous préoccupe, c’est tout simplement son acteur vedette : Tiger Shroff. Car c’est simple, depuis ses débuts en 2014, le comédien n’a fait qu'enchaîner les films au mieux très décevants, au pire clairement médiocres. Et on n’a franchement pas l’impression qu’il cherche à surprendre avec cet énième film testostéroné sans émotion ni identité.

Elodie Hamidovic : Je vous renvoie d’ailleurs vers notre bilan de l’acteur, que nous avions rédigé en 2018 et qui était hélas prémonitoire…

Elodie Hamidovic : Il y a également Thank God, prochain film d’Indra Kumar avec Sidharth Malhotra et Ajay Devgn.

Asmae Benmansour-Ammour : On vous avait déjà expliqué en quoi la bande-annonce n’augurait selon nous rien de bon dans un article disponible sur notre site.

Elodie Hamidovic : Mais pour ceux qui ne l’auraient pas lu, rappelons cette évidence : cette comédie au scénario téléphoné ne risque pas d’être le chef d'œuvre de cette fin d’année…



On enchaîne avec Code Name - Tiranga, un énième film de guerre au patriotisme puant prévu pour le 14 octobre. Dans ce thriller d’espionnage à la bande-annonce évocatrice, on craint le pire tant la tendance à Bollywood est aux métrages de propagande sur la grandeur d’une Inde pure portée par les valeurs de l’hindouisme. Avec au rendez-vous : diabolisation des autres religions et réécritures historiques grossières. Bref, on est déçue par ce choix de la part de l’actrice Parineeti Chopra, que l’on estimait beaucoup.



Asmae Benmansour-Ammour : Pour conclure, le pire pour la fin ! Car doit sortir en début d’année 2023 un projet dantesque, qui aurait coûté 500 Crore de roupies, soit près de 62 millions d’euros…

Elodie Hamidovic : Plus cher que Brahmastra ?

Asmae Benmansour-Ammour : Oui, et pourtant, il a plutôt l’air de sortir d’un vieux PC sur Windows XP ! Effectivement, vous l’avez sans doute deviné, on va parler d’Adipurush.

Elodie Hamidovic : Ou devrais-je plutôt dire Adipourri !

Asmae Benmansour-Ammour : Non mais franchement, on a découvert son teaser sorti cette semaine et qu’est-ce que c’est que cette horreur ! Autant, on a beaucoup critiqué l’écriture de Brahmastra, mais visuellement, le film était très impressionnant. Son budget énorme se justifiait par son esthétique et ses effets spéciaux soignés. Là, on a un film encore plus onéreux, et les VFX ne sont pas du tout à la hauteur.

Elodie Hamidovic : C’est même un euphémisme, parce que c’est un carnage ! Le film se fait troller de toutes parts sur les réseaux sociaux, et on comprend pourquoi.

Asmae Benmansour-Ammour : Deuxième élément d’inquiétude, c’est le cinéaste à la tête du projet : Om Raut qui, comme son nom l’indique, a de très grands troubles digestifs vu le gros caca qu’il s’apprête à nous pondre. C’était déjà pas fameux avec Tanhaji - The Unsung Warrior, encensé par la critique de manière totalement inexplicable tant le film est nul !

Elodie Hamidovic : National Awards du Meilleur Divertissement et du Meilleur Acteur, Filmfare Awards du Meilleur Réalisateur et, attention, des Meilleurs Effets Spéciaux… Qu’on se le dise, ils ont tous été achetés tant ces distinctions sont improbables !

Asmae Benmansour-Ammour : Enfin, il y a la star du film, Prabhas qui, depuis le succès monumental et totalement justifié du diptyque Baahubali, n’a fait que des daubes ! Car ni Saaho ni Radhe Shyam n’ont été des retours concluants pour l’acteur, dont on a de plus en plus l’impression que les films de Rajamouli sont en fait les exceptions de sa carrière.

Elodie Hamidovic : C’est vrai que même ce qu’il a fait avant n’était pas grandiose…



Asmae Benmansour-Ammour : Voilà, c’étaient nos regards préoccupés de cinéphiles sur ces 5 projets imminents. Cela dit, nous ne sommes pas à l’abri de bonnes surprises au moment de leur sortie. Ce podcast n’est donc que le reflet de notre opinion à l’instant T.

Elodie Hamidovic : Et c’est tout pour aujourd’hui, merci de nous avoir écouté !

Asmae Benmansour-Ammour : C’est sur la mélodie de “Pranavalaya” du film télougou Shyam Singha Roy que l’on se quitte. L'occasion pour moi de vous rappeler que ce titre est pressenti pour le Bolly&Co Award du Meilleur Chanteur Grand Sud et que le métrage est sélectionné pour le prix du Meilleur Film. Vous pouvez retrouver toutes les playlists des bandes-originales et chansons nommées sur le compte Spotify de Bolly&Co. (Meilleure Bande-Originale Hindi, Meilleur Chanteur Hindi, Meilleure Chanteuse Hindi, Meilleure Bande-originale Grand Sud, Meilleur Chanteur Grand Sud et Meilleure Chanteuse Grand Sud.)



Elodie Hamidovic : Si vous aimez Namaste, le cinéma, n'hésitez pas à nous soutenir en partageant massivement le podcast autour de vous.

Asmae Benmansour-Ammour : Et si vous avez des suggestions à nous faire ou des messages à nous transmettre, vous pouvez nous contacter par mail ou sur Bollyandco.fr

Elodie Hamidovic : Nous serons ravies de vous lire ! On se retrouve lundi prochain avec plus d’infos, bonne semaine à tous !

Asmae Benmansour-Ammour : Et surtout n’oubliez pas : Namaste, le cinéma !

Crédits :



Hosts : Elodie Hamidovic & Asmae Benmansour-Ammour
Texte : Elodie Hamidovic & Asmae Benmansour-Ammour
Retranscription : Asmae Benmansour-Ammour
Design : Elodie Hamidovic
Montage et mixage son : Elodie Hamidovic

2010 - 2022 Bolly&Co